Les formations
vide

Optimiser sa sous-traitance internationale


Laurent Goulvestre - Optimiser sa sous-traitance à l'international

Pour être toujours plus compétitifs, les Groupes internationaux s’organisent en transférant une partie de leur production vers leurs filiales à l’étranger ou vers des partenaires sélectionnés. Les acheteurs, les chefs de projet, les techniciens doivent alors développer de nouvelles compétences, non plus techniques mais relationnelles, afin d’obtenir le meilleur rendement global possible. Ces compétences sont surtout des compétences interculturelles afin de mieux cerner les contraintes, mais aussi les forces et les faiblesses.

Beaucoup de cultures sont vraiment différentes de la culture française et des difficultés de communication apparaissent souvent dès les premiers contacts. Ainsi un « oui » n’en n’est pas forcément un, certaines affirmations sont plutôt des questions, un rire peut exprimer une gène, beaucoup de rendez-vous sont sans actions derrière. Toutes ces différences conduisent à des frictions dans les relations, des malentendus, voire une rupture !

La formation sous-traitance interculturelle a été conçue pour, non seulement donner les clefs de compréhension relationnelle, mais aussi, pour valider la pertinence du pilotage des actions réalisées tout au long du processus de sous-traitance : validation du cahier des charges, d’une recette, engagement des livrables, mise en conformité, relation commerciale, relation technique, etc...


L’interculturel comme levier

Cette connaissance interculturelle va vous permettre de communiquer plus efficacement, de définir des stratégies de partenariat plus efficaces, d’aborder la sous-traitance internationale de manière plus experte et d’être ainsi mieux préparé à ces défis.


Les objectifs de la formation

  • Comprendre et se faire comprendre de ses interlocuteurs étrangers, dans le processus de sous-traitance, afin de développer des relations efficaces et fiables
  • Analyser et expliquer les sources et origines des tensions culturelles
  • Se construire un véritable système de compréhension des cultures afin d’atteindre ses objectifs
  • Devenir interculturel, s’approprier les connaissances interculturelles clefs

Synoptique de la journée de formation

Matin


  • Accueil des participants
  • Présentation de la journée et des objectifs à atteindre
  • Recueil des attentes de chacun
  • La notion de perception de «l’Autre» dans le jeu de la sous traitance.
  • Les différents stéréotypes liés au donneur d’ordres. Pourquoi ? Comment ?
  • Les différences culturelles majeures entre la France et les cultures ciblées
  • Décodage de la communication : le langage à utiliser dans la sous-traitance, les mots à faire préciser. La notion du « non », d’honneur et d’engagement

Après midi


  • La notion du collectif dans la prise de décision. Qui impliquer ? Où sont les points de blocage ? Comment faire et pourquoi ?
  • La notion du temps dans les contrats et les projets. Technique pour comprendre SON temps.
  • La considération de la hiérarchie pour s’engager. Comment faire et pourquoi ? Comment savoir qui a le pouvoir, qui prend la décision et pourquoi ?
  • Le contrôle de l’incertain et la notion d’engagement dans les actions futures
  • Décodage des relations et des attentes de son partenaire. Analyse d’Emails. Cinq études de cas par binôme. A partir d’une situation donnée, retrouver rapidement les caractéristiques culturelles de ses interlocuteurs. Adapter alors sa communication.
  • Quels sont les pièges à éviter, les tremplins culturels à utiliser ?
  • La gestion de l’incompréhension avec les cultures ciblées dans le processus de sous-traitance.

Cinq options complémentaires pour renforcer cette formation

Nous vous suggérons cinq options complémentaires, très opérationnelles pour renforcer l’acquisition des connaissances. Vous pouvez les sélectionner, ou non, en fonction de vos attentes.

Un dossier de préparation amont

La formation ne durant qu’une journée, un dossier individuel de préparation pourra être envoyé à chacun, trois semaines avant la session, afin d’en optimiser la préparation psychologique.

Dans ce dossier : les attentes de la formation, les difficultés rencontrées dans la sous-traitance avec les filiales ou les partenaires, suivies d’un ou deux exemples concrets, les objectifs personnels souhaités.

L’utilisation de boîtier électronique individuel

Afin de créer l’émulation de groupe et faciliter l’acquisition des connaissances, chaque participant peut-être doté d’un boitier électronique et évalué toutes les trois heures par un jeu de questions/réponses.

Le résultat et le classement sont donnés immédiatement sur un écran en pourcentage de bonnes réponses et ceci afin de limiter les comparaisons embarrassantes entre des niveaux hiérarchiques différents dans la formation.

Une cartographie à votre disposition

Si vous le souhaitez, ce questionnaire peut être aussi un outil extrêmement puissant pour les ressources humaines car il vous offre la possibilité d’identifier le « profil connaissance » des participants en créant ainsi un véritable observatoire. Pour la première fois, vous allez mesurer le niveau de connaissances perçues dans une formation en établissant une cartographie interculturelle de vos collaborateurs. Transmission d’un rapport à 48 heures après la formation.

La mesure sera faite sur les éléments suivants :


  • Connaissance du pays
  • Connaissance des piliers culturels clefs
  • Ouverture interculturelle
  • Empathie culturelle
  • Capacité d’adaptation

Un accompagnement individuel pour les collaborateurs clefs

Parce-ce que certains collaborateurs ont plus de difficultés que d’autres à appréhender les différentes cultures ; parce que certains collaborateurs doivent être fiables à 100 %, un accompagnement en demi journée vous est proposé.

Le coach formateur étant basé à Grenoble, il n’y a aucuns coûts de déplacements !

Une formation «réversible» pour mieux comprendre la culture française

Pourquoi ce qui est vrai dans la culture française, ne le serait-il pas pour les autres cultures ? La formation proposée peut être faite aux autres cultures ciblées, directement dans le pays, pour une meilleure compréhension réciproque et une meilleure acceptation de la différence française.


COMMANDER cette formation
Laurent GOULVESTRE
livre